Tout est déjà là !

J’ai commencé à suivre Julien VIDAL avec “ça commence par moi”. Cela devait être en 2017. A cette époque j’étais en pleine transition écologique et une amie m’avait parlé de son blog qui proposait des actions pour évoluer pas à pas vers un quotidien plus durable.

Expérimenter une nouvelle action chaque jour; c’est ce que Julien avait réalisé avant de partager cette expérience en ligne et c’est cette expérience que j’avais également envie de vivre pour me rapprocher d’un quotidien plus cohérent avec mes valeurs et convictions.

Il en a écrit un livre du même nom, puis un second, un troisième,…c’est à l’occasion de la sortie de son quatrième ouvrage “2030 Glorieuses” que j’ai voulu recueillir sa vision du fameux “monde de demain”.

Et si ce monde de demain était déjà là ?
Et si nous avions déjà tous les outils, tous le terreau nécessaire à l’émergence d’un monde plus respectueux du vivant ?
Un monde de reliance, un monde de sens, un monde d’enthousiasme ?
Et s’il suffisait de l’imaginer ? De s’en délecter à l’avance pour le voir émerger ?

Julien VIDAL

Vers un Coin de Paradis : Peux-tu nous en dire plus sur toi, ton parcours ? Qu'est-ce qui t'a amené à t'engager pour l'écologie ?

Julien : j’ai eu très tôt envie de me mettre au service du vivant avec d’autres personnes. Au début, c’est au sein d’une ONG que je me suis investi avec comme but de travailler pour une société plus juste et plus solidaire. C’est aux Philippines (pays très touché par des événements climatiques) que j’ai pris conscience que cette solidarité ne pouvait être possible que si l’on prenait en compte l’écologie. L’un ne va pas sans l’autre.

A mon retour en France je me suis retrouvé face aux affres du capitalisme et une certaine inertie du pouvoir sur les questions qui m’animent - j’ai eu envie d’agir. Je considère qu’il y a deux manières d’apprendre : soit par une compréhension intellectuelle des choses (des lectures, des recherches), soit par l’expérimentation et l’action. Je me reconnais mieux dans cette dernière et c’est ainsi que j’ai commencé à me transformer moi-même.

 Devenir acteurs et actrices est profondément libérateur !

L’individu peut-être changement et c’est dans cette capacité à se changer soi-même que l’on peut sortir de l’inaction et de la division que l’on voit ou vit parfois dans notre société. On sort ainsi de l’accusation, du désespoir ou du jugement, on reprend le pouvoir sur ses actes en prenant ses responsabilités et en ayant conscience de la puissance de notre transformation personnelle. Devenir acteurs et actrices est profondément libérateur !

Ce changement doit avoir lieu dans la conscience du Vivant, dans la conscience que nous sommes tous interdépendants en recréant ce lien que nous avons perdu avec ce qui nous entoure.

Nous devons agir avec  beaucoup d'humilité tout en ayant conscience du miracle de nos vies. De “ça commence par moi” à “2030 Glorieuses” je propose un cap pour définir des destins communs et permettre de répondre aux grands enjeux de notre système.

Tu viens d'écrire ton 4ème livre : 2030 Glorieuses quel message porte-t-il ?

Ce livre c’est un peu une réaction de révolte face aux prémisses de la présidentielle qui avait démarré sous l’angle de la peur et d’une politique très sécuritaire largement relayée et entretenue par les médias. Je n’avais pas envie de vivre ça.

Nous n’avons pas besoin d’être de grands spécialistes ou des élites pour proposer une vision encourageante de cette France d’après

Et puis j’ai réalisé que nous pouvions porter un autre message. Avec le podcast “2030 Glorieuses”, j’ai réalisé que mon "équipe de rêve” je l’avais déjà : des acteurs et actrices de ce changement sont là bien présents. Leurs témoignages dans mes interviews montrent que nous n’avons pas besoin d’être de grands spécialistes ou des élites pour proposer une vision encourageante de cette France d’après dont on a tant de mal à dessiner les contours aujourd’hui.

Les portes-paroles des grands mouvements ont trop tendance à vouloir nous donner le déroulé de la recette au lieu de nous raconter le plat en tant que tel. Or, nous avons besoin de saliver, nous avons de nous imaginer dans les grandes lignes à quoi ressemblerait cette France. Et nous sommes capables de le faire à condition d’y accorder un peu de temps à notre niveau et en fonction de nos possibilités.

Ce livre, c’est la preuve qu’autour de nous des initiatives existent déjà, que cette France de demain est possible car déjà expérimentée par un grand nombre. C’est aussi un constat de toutes nos limites, mais aussi de nos forces pour porter une vision enthousiasmante de ce qui pourrait se jouer. J’y nomme mon propre gouvernement de cette République du Vivant qui porte une autre vision du monde.

C’est quoi cette “France de demain” ?

Il est important déjà de noter que “Tout est là”.

Parfois le changement fait peur car on a l’impression qu’il faut lâcher une branche pour une autre alors qu’en fait il n’y a pas de surprise ;  on ne part pas dans le vide. On a juste besoin de faire émerger des alternatives qui sont déjà là et qui ont juste besoin de changer d’échelle en y accordant plus de temps, de conscience, d’énergie, de moyens.

Cette vision repose sur 3 étapes essentielles. La première c’est réussir à être dans cette France égalitaire, ce qui passe notamment par la justice économique; faire en sorte que tous les français puissent avoir leurs besoins de base assurés afin d’être des citoyens conscients et proactifs. Aujourd’hui malheureusement les français sont tués par le travail, tués par les inégalités économiques et limités à leur seul pouvoir d’achat. Cela passe par une économie plus juste, des métiers plus vertueux, des entreprises plus coopératives, … 

Une fois que l’on a cette base, on peut alors se mettre au service du vivant. On peut changer de logique pour prévenir plutôt que guérir et cela passe par une alimentation et une éducation plus saines pour nous et les écosystèmes. C’est développer cette capacité de régénération naturelle en faisant en sorte que notre environnement, nos villes soient plus vertes. C’est reconstituer une force de vie qui se mettrait au service de ces enjeux. 

En parallèle de cette étape, on a besoin de citoyens proactifs sur leur territoire. Un territoire où on circule moins vite, moins loin, mais on circule mieux, plus partagé. Avec une technique qui nous libère, qui nous connecte, qui nous aide à partager le savoir. Avec des logements qui nous rassemblent. Avec plus d’échanges au quotidien, permis par cette démocratie retrouvée et réenthousiasmée car plus participative et représentative.

Tout ce projet citoyen est décrit dans le livre sous forme d’un gouvernement constitué de ministères différents dont les noms ont été retravaillés et pour lesquels je présente les personnes que j’ai interviewées dans le podcast qui font ces initiatives qui montrent qu’une autre manière de faire est possible.

A la fin je propose des mesures très concrètes issues de tout un tas de productions déjà existantes; c’est presque un programme politique sauf que le candidat c’est NOUS !

Pourquoi est-ce si important de se projeter dans une vision optimiste du "monde de demain"

C’est précisément ce que je propose avec l’atelier “2030 Glorieuses”; une sorte de carte au trésor qui se déplie et permet de modéliser au sein d’un groupe de 5 à 10 personnes notre vision du monde de demain.

Cet atelier permet d’utiliser notre imaginaire pour construire un futur différent tout en abordant des solutions très pratiques. C’est cette vision créative de l’avenir qui nous permettra d'oser sortir du sillon de la surconsommation et de la croissance économique dans lequel nous sommes embourbés.

C’est ce changement de paradigme qu’il faut enclencher.

Pour faire une métaphore hasardeuse : faut-il rester sur l’autoroute avec notre Ferrari qui avançait jusqu’à présent à 300km/h en se restreignant à baisser notre vitesse progressivement et un jour être à 30 km/h ? Ou est-ce que que l’on se rend compte que lorsque l’on se rapproche d’une vitesse raisonnable, on peut plus facilement prendre les sorties. A ce moment là plein de sorties sont possibles.

Alors osons sortir de notre sillon pour voir notre vie comme une opportunité de plein de victoires, d'autres croissances, d’autres possibles. Nous devons créer un nouveau vocabulaire, une nouvelle vision pour quitter ce monde  une bonne fois pour toute; c’est ce que je propose également dans le livre.

C’est la fin d’un monde, mais ce n’est pas la fin DU monde; il y en a plein d’autres qui nous attendent.

Il faut arrêter de parler des mondes d’après en ayant nos deux pieds ancrés dans notre schéma actuel. Le changement de posture est indispensable. Comment on arrive à regarder le monde actuel depuis le futur ? Comment on arrive à agir depuis le futur? C’est presque un travail spirituel qui est nécessaire et qui est beaucoup plus enthousiasmant que les contraintes qui semblent s’imposer à nous aujourd’hui parceque nous restons dans le même paradigme. 

A-t-on vraiment des raisons de croire en ce monde meilleur  nourri par l'entraide, la créativité et l'empathie ? Peut-il vraiment arriver ?

J’ai aucune idée de ce qui adviendra vraiment. Personne ne le sait. Personne n’aurait présagé que notre économie allait être gelée, que les avions allaient être cloués au sol à cause d’une grosse crise sanitaire. Ceux qui jouent au jeu de la boule de cristal ne le savent pas non plus; il convient de les fuir ou d’y apporter une voix de contradiction.

Il faut changer nos lunettes sur le monde

Mais à la fois, je vis déjà dans ces 2030 Glorieuses. Je suis connecté à ce monde d’après et je sais que tout existe déjà. Il faut lâcher prise car on ne sait pas ce qui va se passer et il faut changer nos lunettes sur le monde. Cela ne veut pas dire ignorer les injustices, les inactions, les inégalités,...c’est précisément voir avec les lunettes glaçantes de la vérité tout en osant mettre d'autres lunettes; des lunettes qui aiment à voir les gens qui se bougent, qui proposent des alternatives et créent un maillage, un filet de sécurité qui fait du bien. C'est dans ce monde que je vis et c’est extraordinaire de se connecter à des gens inspirants.

Même si on n’a pas réussi encore à trouver la clé pour vraiment faire pivoter les enjeux nationaux, il y a beaucoup de choses qui se jouent au niveau local. Et cela passe aussi par changer notre manière de s’informer : nuancer, les informations que l’on reçoit, aller vers des médias indépendants. C’est aussi reprendre le pouvoir de son argent, agir, voire désobéir.

Ce n'est pas une question de pessimisme ou d'optimisme finalement, c’est une question de mieux regarder le monde et d’y apporter de la nuance et de la complexité.

Quelles sont les 3 projets ou initiatives qui t'ont le plus inspiré à travers tes podcasts ?

Rien que le dernier avec Vanessa Krycève c’est génial ! Elle réussit avec d’autres cuisinières à  proposer une nourriture locale et engagée tout en jouant le volet de la solidarité puisqu’elle a fondé un restaurant d’intégration. On pourrait complètement imaginer ce dispositif partout : dans les cantines, les restaurants d’entreprises,... L’alimentation répond à énormément d’enjeux sociaux et environnementaux et rien que ça c’est passionnant !! 

Une autre interview aussi a généré beaucoup de retours positifs : c’est celle de Marie Petit, directrice et professeure d’école. Elle travaille à faire en sorte que l’école soit plus vertueuse en impliquant les élèves, les autres professeurs et les parents dans des démarches positives. Elle développe également un modèle d’éducation passionnant : l’école en nature qui favorise le lien et permet de partager de magnifiques valeurs.

Enfin, j’ai envie d’évoquer cette crise de sens à l’emploi que de nombreuses personnes vivent actuellement. Ces questions sur la place de l’économie dans nos vies, de la création ou pas d’emploi en évoquant l’interview d’Hubert Motte, fondateur de Ma Vie est Belt, qui fabrique des ceintures et accessoires avec des anciens pneus de vélo en embauchant des personnes éloignées de l’emploi. Je pense aussi à Florian Chosson qui est en train de recréer une filière horlogère 100% française. Toutes ces personnes, et d’autres, qui montrent qu'en étant entrepreneurs, on arrive à recréer des emplois, faire revenir des savoir-faire pour des biens de base ramenés sur notre territoire. Je trouve cela vertueux à plein d'égards.

Comment pourrais-tu donner espoir et enthousiasme aux lecteurs de Vers un Coin de Paradis et leur donner envie d'agir pour construire aujourd'hui "2030 Glorieuses" ?

Je le répète : tout existe déjà !

Si vous voulez sauter en marche dans ce train qui est de plus en plus grand et de plus en plus rapide faites-le maintenant !

C’est un mouvement qui porte de belles valeurs, une belle énergie, qui est vivant et enthousiasmant, plus solidaire et plus heureux.

En allant se connecter à ce mouvement, vous allez rencontrer plein de personnes inspirantes avec des profils très variés et ça va vous libérer !

Ta citation préférée ?

En réalité j’en ai deux :

Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose... Si tu veux construire un bateau, fais naître dans le cœur de tes hommes et femmes le désir de la mer.”

Antoine de Saint-exupéry

Il y en a une autre en ce moment qui m’accompagne beaucoup car je pense qu’il faut qu’on arrive à voir l’autre comme une force, une richesse. On a profondément besoin de se (re)parler. Il s’agit d’une citation de Paul Ricœur : “La tolérance n’est pas une concession que je fais à l’autre, mais la reconnaissance du principe que la vérité m’échappe.” 

Celle-ci nous invite à remettre du doute dans notre processus d’apprentissage.

Si on veut remettre de l’humilité dans notre humanité il faut qu’on arrive à l’incarner dans nos relations du quotidien…et c'est pas évident !


Partage cet article autour de toi !

Que t'inspire le monde de demain ?

Es-tu déjà engagé.e pour le Vivant ou cela te semble-t-il trop abstrait ou trop compliqué ?

Cet article te donne-t-il envie de découvrir des initiatives à impact ?

 


Pour aller plus loin

Retrouver Julien VIDAL :

 

Les livres :

  • ça commence par moi
  • ça va changer avec vous
  • Redonner du pouvoir à son argent
  • 2030 Glorieuses

 


Avec Vers un Coin de Paradis, j'accompagne les personnes soucieuses de leur impact écologique et de leur bien-être à avancer à leur rythme vers un intérieur et un mode de vie simple, sain et durable.
Je t'offre un appel clarté de 30 minutes pendant lequel nous analyserons tes challenges du moment.

L'occasion d'envisager des solutions simples et concrètes et de déterminer si je suis la bonne personne pour t'aider à aller encore plus loin dans un mode de vie aligné avec tes valeurs et convictions.

INSCRIS-TOI AUX EMAILS PRIVÉS
« GRAINES DE PARADIS »

Reçois en avant première des articles, interview, astuces, inspiration,… et fais germer 🌱 de belles idées pour un mode de vie simple, bon et durable!
Pour ne pas surcharger ta boîte de réception et limiter l’impact écologique j’ai choisi une fréquence “slow”: toutes les 3 semaines seulement !

RETROUVE-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Lire un autre article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouve-moi sur les réseaux sociaux

Copyright 2022, Vers un coin de Paradis
Site créé par PIKO PIKO
crossmenu