Comment réduire son empreinte numérique ? Mes 5 astuces !

En 2020, l’univers numérique français est constitué d’environ 631 millions d’équipements (télévision, box, ordinateur, tablette, smartphone, objets connectés) soit environ 11 équipements par utilisateur (contre 8 en moyenne au niveau mondial).

Avec une croissance de 9% par an environ, l’empreinte écologique du numérique ne cesse d’augmenter : elle atteint aujourd’hui 4% des émissions mondiales de Gaz à Effet de Serre (GES).

Selon The Shift Project, la production des équipements numériques représente 45% de l’empreinte énergétique du numérique et leur utilisation consomme 10% de l’électricité mondiale.

Un impact à tous les niveaux :

Depuis l’extraction des matières premières nécessaires à sa jusqu’à sa destruction, les équipements numériques ont un impact significatif tout au long de leur cycle de vie : 

Illustration du cycle de vie d'un ordinateur de sa fabrication à sa fin de vie par l'ADEME
Le cycle de vie d'un ordinateur - Source ADEME

Dans le cas d’un smartphone; celui-ci aura émis 90% de ses émissions de GES avant même d’être déballé. 

Ce même téléphone de quelques grammes aura également consommé 200 kilos de matériaux et 12 000 litres d’eau.

1. Extraction des matières premières :

Antimoine, argent, beryllium, cadmuim, chrome, cobalt, cuivre, mercure,... la liste des métaux contenus dans nos appareils électroniques est longue ! A eux seuls les smartphones en contiennent pas moins de 40.

19% de métaux rares sont dédiés à la seule production des téléphones et ordinateurs. Une extraction qui mène à une raréfaction des métaux qui mène à des techniques d’extraction de plus en plus lourdes et complexes (il faut désormais par exemple extraire 1 tonne de minerais pour extraire 7 kg de cuivre).

Extraire les métaux a aussi un impact :

  • Sur la pollution : par l’usage de produits chimiques
  • Sur la biodiversité : on estime que 90% de la perte de la biodiversité au niveau mondial est en lien avec l’extraction des ressources (charbon compris)
  • Sur les hommes : qui œuvre dans des mines aux conditions de travail parfois déplorables

2. Fabrication :

Pour fabriquer nos équipements et les infrastructures liées d’énormes quantités d’eau sont nécessaires, mais aussi de l’énergie (bien souvent fossile) et des produits chimiques qui peuvent eux aussi avoir un impact direct sur l’environnement.

3. Transport et distribution :

Transport routier, stockage, distribution (dans des lieux chauffés, éclairés, climatisés,..), sont autant de source de consommation d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre.

4. Utilisation :

L’univers numérique représente aujourd’hui 10% de la consommation d’énergie dans le monde. Ce qui a un impact direct sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) car cette énergie est essentiellement produite à partir de charbon. La forte augmentation des usages laisse présager un triplement de cette empreinte carbone entre 2010 et 2025.

Femme utilisant son smartphone, iphone blanc
Une petit habitude quotidienne aux grandes conséquences...

En France c’est l'équivalent de 6 fois la consommation électrique de Paris qui est utilisée pour cet usage.

5. Fin de vie :

La généralisation de l’usage d’appareils numériques associée à une durée de vie limitée (en 30 ans, elle a été divisée par 3) fait que la quantité de déchets électroniques est en augmentation permanente : +21% en 5 ans.

Ce sont ainsi 53,6 millions de tonnes de déchets électroniques qui ont été générés dans le monde en 2019.

En moyenne 17,4% seulement de ces équipements sont collectés et recyclés (42,5% en Europe, 9,4% en Amérique) et 80% des appareils jetés pourraient être réemployés.

5 astuces accessibles et impactantes pour un usage du numérique plus responsable au quotidien :

Une fois que l’on sait…on a le choix d’agir différemment.

Voilà 5 conseils qui font la différence pour un usage raisonné du numérique au quotidien :

1. Fais durer tes équipements..

..en prenant soin de tes appareils, en les réparant (aussi par l’achat d’occasion). Passer de 2 à 4 ans d’usage pour une tablette ou un ordinateur améliore de 50 % son bilan environnemental.

2. Préfères le WIFI à la 4G..

..sur ton smartphone : le wifi est 20 fois plus économe en énergie que la 4G)

3. Éteins ta box internet la nuit et en période d’absence..

..une box internet c’est 150 à 300 kWh/an. Si tout le monde débranchait sa box ce serait 1320 GWh d’économisés soit l’équivalent de la consommation électrique de 88000 foyers

Zoom sur une box internet
A-t-on vraiment besoin d'une box allumée 24h sur 24 ?

4. Enregistre tes sites préférés dans tes favoris..

..pour ne pas avoir à lancer une requête sur ton moteur de recherche préféré. L’accès direct à un site internet ne représente que 1,3g eq CO2 contre 10g via un moteur de recherche 

5. Limite l’envoi de mails..

..(surtout avec pièce jointe et en multidestinataires) quand ce n’est pas nécessaire (34 millions d’emails envoyés toutes les heures dans le monde). Pour une entreprise de 100 personnes qui envoient 33 emails par jour le gain estimé serait de 13,6 tonnes équivalent CO2 soit 13 allers-retour Paris-New-York


Partage cet article autour de toi !

Avais-tu conscience de l’impact du numérique ?

Quelles actions pratiques-tu déjà ?

Lesquelles as-tu du mal à réaliser et pourquoi ?

Hâte de te lire !


Pour aller plus loin

Avec Vers un Coin de Paradis, j'accompagne les personnes soucieuses de leur impact écologique et de leur bien-être à avancer à leur rythme vers un intérieur et un mode de vie simple, sain et durable.
Je t'offre un appel clarté de 30 minutes pendant lequel nous analyserons tes challenges du moment.

L'occasion d'envisager des solutions simples et concrètes et de déterminer si je suis la bonne personne pour t'aider à aller encore plus loin dans un mode de vie aligné avec tes valeurs et convictions.

INSCRIS-TOI AUX EMAILS PRIVÉS
« GRAINES DE PARADIS »

Reçois en avant première des articles, interview, astuces, inspiration,… et fais germer 🌱 de belles idées pour un mode de vie simple, bon et durable!
Pour ne pas surcharger ta boîte de réception et limiter l’impact écologique j’ai choisi une fréquence “slow”: toutes les 3 semaines seulement !

RETROUVE-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Lire un autre article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouve-moi sur les réseaux sociaux

Copyright 2022, Vers un coin de Paradis
Site créé par PIKO PIKO
crossmenu